Conseils cuisineComment bien choisir son café aujourd’hui ?

Comment bien choisir son café aujourd’hui ?

Le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde… après l’eau ! De nombreux pays produisent le grain que 80% des Français consomment tous les jours. Ce sont tous les pays situés entre le tropique du Cancer et du Capricorne : la coffee belt.

On connaît tous le café brésilien et colombien, mais avez-vous déjà goûté du café rwandais, congolais, indonésien ou chinois ? Nous allons voir dans cet article comment différencier ces cafés et déterminer ceux qui conviennent au goût de chacun.

Quel pays produit le meilleur café ?

Il faut tout d’abord se rappeler qu’il existe deux espèces principales de café cultivées dans le monde : l’arabica et le robusta. Ce dernier est deux à trois fois moins cher que l’arabica et pousse à des altitudes basses (il demande moins d’entretien que l’arabica). Il a toutefois le défaut de n’offrir que très peu d’arômes, d’acidité et de sucrosité une fois torréfiés (comprendre : une fois le grain vert cuit). Il a l’avantage d’être plus chargé en caféine que l’arabica, ce qui en fait une culture intéressante pour les industriels qui l’utilisent pour leurs mélanges et se permettent ainsi de marger sur le produit final vendu au consommateur. Les principaux pays qui cultivent le robusta sont le Vietnam, le Brésil, l’Indonésie, l’Ouganda et l’Inde.

L’arabica représente entre 50 et 60% de la production mondiale de café. C’est un petit arbuste fragile qui pousse à des altitudes élevées. La cerise qu’il produit est en général rouge mais il en existe des jaunes et des roses. Le spectre aromatique de l’arabica est très étendu allant des notes florales aux notes chocolatées en passant par les notes fruitées et herbacées. Les principaux pays producteurs d’arabica sont le Brésil, la Colombie, l’Ethiopie, le Honduras et le Pérou.

Pour qu’un café soit bon, il faut qu’il soit bien récolté, transformé, entreposé, torréfié dans l’année et bien préparé par celui qui va le boire. Il y a donc de nombreuses occasions de réduire à néant tout le travail des acteurs en amont de la chaîne ! Aujourd’hui, les cafés les plus reconnus comme étant des cafés de spécialité (comprendre cafés grands crus, de luxe) viennent majoritairement d’Ethiopie, du Kenya, de Colombie, du Costa-Rica, du Honduras et du Nicaragua. Bien entendu, dans chaque pays producteur il existe des producteurs méticuleux qui cultivent des cafés exceptionnels, c’est bien pour cela que l’on trouve des concours internationaux comme la Cup of Excellence dans de nombreux pays.

Autres conseils et bons plans :  Comment inventer une histoire ?

ou acheter bon cafe

Où acheter son café pour être sûr qu’il soit bon ?

Nous allons d’ores et déjà détruire une croyance malheureusement trop répandue : il n’y a pas de bon café dans un supermarché. Il n’y a pas de bon café bon marché, c’est tout simplement impossible en raison de la complexité de la chaîne de production de ce produit. Le bon café, pour qu’il soit éthique et durable, ne peut être vendu au prix d’un paquet de sucre.

Pour vraiment avoir des saveurs agréables en bouche et non un goût âcre de brûlé, il faut que le grain (100% arabica bien entendu) ait été torréfié correctement par un professionnel de la torréfaction. Plus le grain est torréfié clair, plus il sera riche en caféine et en notes aromatiques, ne pensez pas qu’un café “corsé” est meilleur qu’un café clair, au contraire, tout le goût du fruit a été effacé lors de la cuisson trop agressive.

Alors pour être certain d’acheter du bon café, allez chez un torréfacteur ! Il y en a de plus en plus qui ouvrent dans nos villes et villages. Si vous n’avez ni le temps ni la chance d’en avoir un bon près de chez vous, il existe des abonnements pour recevoir chez vous des cafés grands crus torréfiés à la demande.

Le bon café s’achète au juste prix

Ne vous faites pas avoir par de jolis packagings en supermarché, le bon café est un produit de luxe qui fait vivre des millions de familles à travers le monde. Acheter du café au juste prix est une manière de contribuer au développement des régions rurales des pays producteurs et de permettre aux agriculteurs de rester sur leurs terres générations après générations.

Essayez d’apprécier le vrai goût du café et non de la torréfaction en choisissant des cafés plus clairs fraîchement torréfiés. Cet apprentissage prend parfois un peu de temps mais nous vous garantissons que vous ne reviendrez plus jamais en arrière !

Pensez aux abonnements café personnalisés pour recevoir tous les mois des cafés d’exception directement chez vous.

Julie Directom
Julie Directom
Rédactrice passionnée sur mon temps libre, je regarde internet pour vous trouver tous les bons plans et conseils possibles et les publier sur Directom.fr.
en direct de la catégorie